Kerak

De Nefald Wiki
Aller à : navigation, rechercher


Kerak
Kerak
Informations générales
Fondation 30 A.G.C.
Bourgmestre RedLeaf
Spécificité(s) Village mineur
Projet voir le forum
Économie
Production Ressources minières
Géographie
Monde Harlan
Région(s) Värgen
Coordonnées -421974, 100, -55262
Biome(s) Ice Plains


Kerak est une petite ville de montagne accueillant majoritairement de jeunes pérégrins et située dans la région enneigée de Vargen, au Nord de Nefald

Géographie

Cartographie de Kerak et de ses alentours

La ville de Kerak est située directement au Nord de la capitale d'Harlan, Nefald, dans une des plus grandes forêts du continent, à proximité de la route des mines qu'empruntent quotidiennement de nombreux Pérégrin.

Implantée sur les flancs du mont Ellurra dans la chaîne des Géants (nom donné à la chaîne de montagnes au Nord de Vargen et longeant le Sud du détroit de Zuri)., la ville surplombe la combe froide et ses lacs, permettant une surveillance des échanges sur le sentier blanc, passant à l'Ouest des mines de Medel. De plus la situation élevée du village permet une communication directe avec le fort de Tuzak, avant-poste de la garde de Nefald. Quand à une éventuelle menace au Nord-Ouest, le détroit de Zuri associé à la barrière naturelle du mont font d’excellentes protections contre toute attaque directe. Durant l'age d'or de Herrika, des avant-postes furent installés sur les hauteurs du mont afin de guetter les arrivées sur l'ancien village portuaire situé sur le détroit de Zuri.

Economie

Modèle économique

Kerak tire sa puissance économique de la sueur des Pérégrins, car ce Bourg leur propose d'acquérir facilement et rapidement leur premier logement, mais il offre surtout de nombreuses missions permettant à ces nouveaux venus d'arrondir leurs fins de mois et de pouvoir stocker leurs précieux premiers minerais sur les terres plus sécurisées d'Harlan.

Les ressources ainsi collectées sont entreposées dans la chancellerie de Kerak, dont le système de transformation de matières premières est à la pointe de la technologie, assurant un traitement rapide des commandes parfois titanesques de ses acheteurs.


Acteurs économiques

L'économie de la ville repose sur différents acteurs économiques qui étendent petit à petit la renommée et l'attrait de la ville.


La chancellerie de Kerak

Carte d'Harlan par le service de cartographie de Kerak

Il s'agit de l'acteur économique principal, indispensable au bon fonctionnement de la ville. Gérée par le chancelier, c'est l'entité qui permet le rachat de ressources aux habitants de Kerak, mais il s'agit également du contact privilégié pour tous les acheteurs intéressés par les ressources vendues par la ville. Elle dispose de systèmes de tri de ressources et d'automatisation de tâches à la pointe de la technologie, permettant ainsi une réponse rapide quelque soient les commandes des clients.


Le service de cartographie

Plus récent que la chancellerie, le service de cartographie propose la mise en place de cartes topographiques à ses clients. Grace à son association avec la boutique T&T, le service peut également proposer ses cartes en jeu sur demande.

Bannière de Kerak

Héraldique

Les armes de Kerak se blasonnent ainsi: "D'argent, au chevron de sinople"

Histoire

Chapitre I: La légende de Kerak

Selon la légende, Kerak naquit aux environs de l’an 90 avant le Grand Chambardement. Élevé dans une famille pauvre, il fut éduqué par ses 2 frères qui avaient fuis les troubles qui suivirent la révolte contre le roi Helgon. Alors que Kerak avait 17 ans et qu'il s'était absenté pour pêcher, le camp des frères fut attaqué par des bandits. Lorsqu'il revint au camp, les cadavres de ce qui lui restait comme famille gisaient parmi les restes que ces barbares avaient laissé derrière eux. Cherchant vengeance, il se mis en chasse de cette bande qui rasait tout sur son passage, mais il les perdit avant de traverser le détroit de Zuri. Seul, et perdu dans des montagnes inconnues, il se mit à errer dans les vallées avoisinantes.

Un jour qu'il chassait sur le flanc de la combe froide il fit la rencontre d’une confrérie de mineurs qui vivaient en paix, isolés dans les montagnes. Ils l’accueillirent sans poser de question et Kerak découvrit le dur labeur de mineur. Il travailla dur en remerciement de leur accueil. Lorsque le roi Hyvän accéda au trône et tenta de relancer l’économie, il mit à profit ses qualités de leader, de rigueur et d’honnêteté pour structurer et réformer la confrérie. Il l’ouvrit vers les luxueux marchés de la capitale, et entreprit la construction de défenses pour parer aux bandits que la prospérité de la ville commençait à attirer. En 30 A.G.C, il officialisa le hameau de Herrika en lieu et place de l’actuelle ville de Kerak, sur les flancs du mont Ellurra. Les années qui suivirent furent les plus prospères que cette région eu connues.

Hélas le Grand Chambardement frappa, et Kerak perdit la vie lors de cet événement tragique, la veille de ses 90 ans. Il fut enterré dans la crypte du village, sous la colline de Bergaltar, dont l'emplacement est aujourd'hui inconnu.

Chapitre II: La chute de Herrika

Lorsque les cendres du cataclysme furent retombées et que le brouillard se retira, Herrika était en ruines, mais le village était surtout meurtri par les lourdes pertes qu'il venait tout juste de subir. Kerak mort, le village lui rendit les honneurs pour sa loyauté, mais rapidement le problème de sa succession arriva. Aucun leader aussi charismatique ne se profilant, les luttes intestines pour le siège du village ne tardèrent pas et se mirent à fracturer l'harmonie qui avait jadis régné sur Herrika, plongeant le bourg dans le chaos durant deux longues années.

Mais au début de l'an 3 P.G.C, les luttes cessèrent et un homme du nom de Talagata sorti de l'ombre et s'imposa comme le nouveau dirigeant de Herrika et de sa région. Il fit la promesse à tous de ramener sécurité et prospérité au sein du bourg, ce qu'il réussi lentement à faire durant les 4 années qui suivirent. Lorsque la crise du charbon arriva, le village la subit de plein fouet. De nombreux habitants, excédés, se mirent à fuir en direction de Nefald espérant retrouver la prospérité qu'on leur avait promis, et ceux qui choisirent de rester se mirent à couper intensivement les bois alentours pour subvenir à leurs besoins.

En l'an 8 P.G.C, Talagata, sa femme, et leur fils Agrado_ furent les derniers à se résoudre à abandonner Herrika. Ils se rendirent à Nefald espérant malgré tout secrètement qu'ils pourraient revenir rapidement, mais le sort en décida autrement et Agrado_ perdit ses parents en l'an 12 P.G.C. Trop jeune pour travailler, il devint un des nombreux orphelins qui peuplaient alors les rues de la capitale de Värgen, peu de temps avant que le sortilège d'Helgon ne vienne s’abattre sur la région.

Chapitre III: La résurrection de Kerak

Bien que vagabondant et forcé de voler pour se nourrir, Agrado_ n'oublia jamais ce village blanc, perdu dans les montagnes du Nord, où il avait passé le début de son enfance. Le craquement des pins dans le vent, le crissement de la neige fraîche sous ses pas, tous ces souvenirs étaient aussi forts que lorsqu'il avait du suivre ses parents à Nefald. Cette ville était trop grande pour lui, les riches bourgeois ne daignaient même pas le regarder ou lui donner de quoi se nourrir, elle empestait l'opulence! A la mort du roi Hyvän, il cru que les choses allaient changer avec l'avènement d'un nouveau monarque sur le trône de Nefald, mais en se réveillant de la Torpeur il compris que les grands de ce monde ne feraient rien pour lui, qu'il devrait survivre seul.

Il choisit donc l'exil et se reclus dans les terres lointaines de Medel, amassant de quoi être capable de réaliser son rêve de reprendre ce que son père avait autrefois du abandonner. Lorsque le moment fut venu, il revint sur sa terre natale et entreprit de rebâtir la grandeur de Herrika. Cependant il savait ce que ce nom signifiait pour beaucoup, il rebaptisa donc la ville Kerak, en l'honneur de son éminent fondateur, qu'il prit dès lors comme modèle pour administrer le hameau: il chercherait des hommes de confiance, des hommes loyaux, même s'ils ne devaient être qu'une poignée à revenir peupler cette magnifique région. La perspective de la reprise d'une activité dans cette région se mit à attirer de plus en plus de visiteur qu'Agrado_ aimait à faire visiter les ruines de son enfance. Certains furent conquis par la région et par les profits à venir, et se mirent à aider Agrado_ dans la reconstruction de sa ville natale, apportant chacun leur compétences propres, mais peu restèrent longtemps sur le chantier, tant le climat et le travail à abattre étaient rudes.

Lorsque les travaux commencèrent à aboutir, il se prît à rêver de réunifier la grande Chancellerie du Nord, et il compris qu'il lui fallait trouver de l'aide pour administrer la toute jeune Kerak....


Phases d'urbanisation

Herrika, ou le vieux Kerak:

Lors de sa création par Kerak et ses hommes, Herrika fut bâtie dans les bois de la combe froide, près des plans d'eau alentours qui permirent de développer les rares cultures capables de résister aux températures de la région. De ces domaines agricoles, il ne reste aujourd'hui que des vestiges sur lesquels la nature a repris ses droits. Le vieux moulin de Kerak est le bâtiment emblématique de cette époque. Seul le fort, bâti sur les hauteurs de Herrika à flanc de montagne, subsistait encore lorsqu'Agrado_ entreprit de rebâtir le village/

Kerak sous l'impulsion d'Agrado_:

Après avoir repris les rennes de la bourgade, Agrado_ commença par restaurer le vieux fort afin de réaffirmer la suprématie du village sur le vallon. Il garda les fondations d'origine et entreprit d'y ajouter des étages grâce à l'ajout rapide de poutres et de remplissage en argile. Afin de garantir à tous la sécurité et d'améliorer la rapidité de repopulation de la communauté, le reste des bâtiments fût implanté grâce à un système de terrasses multiples. Cette spécificité architecturale permet au village de bénéficier d'une densité urbaine propre à la région. Les maisons, majoritairement construites grâce aux pins environnant, incluent dans leurs fondations les débris de l'ancien Bourg, et leurs toits en paille ont permis une urbanisation rapide.

Kerak sous la supervision de Zombiento:

Agrado_ rappelé auprès de l'ordre royal de la ménestrandise, Zombiento accède au pouvoir et est conscient que le village peut, qu'il doit encore se développer afin de garder son attrait vis à vis de sa population. Il entreprend donc de grand travaux pour coloniser le dernier pallier de la colline de Kerak sur lequel il implante un château accueillant l'ensemble de l'administration du village. Cette construction lui permet de démolir l'ancien fort et de créer le quartier de Fort Kerak, plus huppé que le quartier initial des mines, doublant ainsi la capacité d’accueil de la ville, tout en modernisant la mine de la ville et en remaniant les quelques cultures attenantes à la ville. Enfin les travaux d'extension s'achèvent avec la construction du Dôme de Kerak en l'honneur de Bergaltar sur la place de la chancellerie.

Kerak sous le Duumvir:

Le retour d'Agrado_ de sa formation de scribe l'amena à reconsidérer l'organisation politique du village avec Zombiento. Ils décidèrent de mettre en place un biumvirat. Les habitants commencèrent rapidement à nommer cela la période du Duumvir et rebaptisèrent ainsi le château.

Chronologie

Grand Chambardement

Politique et administration

Kerak est une bourgade placée sous l'autorité du trône de Värgen. Le trône actuellement inoccupé amène le pouvoir en place dans le village à maintenir une neutralité vis à vis des conflits pouvant venir tourmenter la région. Seule une attaque frontale risquerait d'amener une réaction de la part du paisible bourg.

La population réduite de cette ville permet une administration collaborative sous la forme d'un biumvirat des Bourgmestres de Kerak assistés si besoin du conseil restreint réunissant les différents sénéchaux. Les habitants nomment cette période le Duumvir.

Bourgmestres: RedLeaf et Zombiento

- En tant qu'émissaires du trône de Värgen à Kerak, les Bourgmestres édictent et font appliquer les lois au sein de la ville,

- Ils sont en charge de l'activité au sein du village, et proposent des projets aux habitants,

- Ils gèrent le recrutement du village

- Ils sont en charge du développement du RP et de l'influence diplomatique du village,

- Ils sont responsables de l'économie du village.

Sénéchal: N.A

- Ils sont choisis par les Bourgmestres pour l'accomplissement d'une mission dans un domaine donné (gestion du parc forestier, développement du RP, organisation à Medel, ...)

- Ils peuvent être recrutés pour une période donnée.

- Ils siègent au conseil restreint de la ville.

Règles et lois

Afin de garantir une stabilité au sein du village renaissant, Agrado_ entreprit la rédaction de différents livres détaillant les différents aspects des activités de Kerak. Maintenant la loi édictée par l'Intendance et l'Office de Nefald, il ne définissent que les aspects propres au village.

Consulter le Code Kerakien sur le wiki

Lieux et monuments

Le château du Duumvir au coucher de soleil

Le château du Duumvir:

Démarré le 1 Solsien 29 PGC sous le règne de Zombiento, Il est le symbole du développement et de la puissance naissante de la ville. L'ancienne salle du trône rebaptisée salle du Duumvir lors de l'avènement du biumvirat a donné son nom au château qui accueille désormais de nombreuses administrations de la ville.




Le grand Carillon:

Construit pour fêter l'avènement du Duumvir, cet édifice est une prouesse de modernité. Visible depuis presque toute la ville, il rythme la vie du village avec sa mélodie matin et soir.


Le Dôme de Kerak et la statue de Bergaltar

Le Dôme de Kerak:

Érigé à la veille du Duumvir sous l’impulsion d'Agrado_, ce temple dédié à Bergaltar doit son nom au dôme, particularité architecturale rare dans les régions nordes. C'est sous ce temple que se situe la crypte des Bourgmestres dans laquelle repose le corps de Kerak, le fondateur originel de la ville.




Les mines de Kerak au petit matin

Les mines de Kerak:

L'exploitation des mines commença sous la direction de Kerak, mais elles furent abandonnées plusieurs années avant qu'Agrado_ n'y relance l'activité en 28 PGC. Lors de son accession au pouvoir, Zombiento poursuivi dans la voie tracée par son prédécesseur et modernisa la zone en creusant toujours plus profond afin d'en éviter l'épuisement. La plus grande marque de cette modernisation est sans doute la chaîne de transfert visible sur la photo ci-contre permettant de passer les minerais d'une paroi à l'autre à rythme jamais atteint jusqu'alors.


Un des domaines agricoles de Kerak avec son éolienne

Les domaines agricoles:

La poussée démographique ayant suivi le réaménagement de la ville sous le règne de Zombiento a forcé celui-ci à repenser l'organisation agricole des lacs de la combe froide. Il mit en place des petite zones cultivées irriguées à l'aide d'éoliennes, les vents de la combe soufflant toute l'année avec force.




La tour froide:

Cette ancienne tour date de l'époque de Kerak. Il s'agissait d'un moyen de prévenir le village de l'arrivée de troupes par la combe froide, seule voie terrestre en provenance du Nord. Elle doit son nom au vents glaciaux qui soufflent perpétuellement dans la combe et qui gelaient les soldats de gardes. Certains textes avancent même que les soldats étaient affectés à la tour en punition de leurs fautes.


Statue de Kerak

Statue de Kerak, "le guerrier":

Restaurée par Agrado_ lors de la reconstruction de la ville, Il s'agit sans doute du dernier monument datant de l'époque où Kerak régnait sur la région. La statue fut édifiée en son honneur mais les circonstances des actes qui entraînèrent cette marque de reconnaissance restent floues.



Support

Kerak - Gestion

Voir aussi

Code Kerakien