Ordre des Arjéens

De Nefald Wiki
Aller à : navigation, rechercher


Ordre des Arjéens
Ordre des Arjéens
Culte
Fondation 335 av. G.C.
Augure N/A
Culte Arjat
Sanctuaire Agramoth
Spécificité(s) Panarjéisme
Géographie
Monde Harlan
Coordonnées -419918, 65, -53559



L'Ordre des Arjéens - abrégé en OAr - est un groupuscule sectaire ancien, fondé aux alentours de 335 av. G.C.. Il est aujourd'hui disparu, quoiqu'en disent certains sceptiques. Contrairement aux Ordres traditionnels, l'Ordre des Arjéens ne se réunissait pas autour d'un dieu, mais autour de dogmes de vies et notamment d'un texte, L'Aurole.


Fondation de l'Ordre

Arjat fut un prophète qui naquit aux alentours de 360 av. G.C., ancien prête de Nebel, il fut à l'origine de l'ordre et,selon la légende, de l'accession au pouvoir d'Helgon. Leurs grands pouvoirs et leur forte influence sur les princes d'alors, lui aurait permit d'évincer le monarque sur le trône, en ralliant à sa cause les puissances de tout Värgen.

Mouvement Panarjéen

Le mouvement panarjéen est une politique selon laquelle Värgen - et par extension tout Harlan - devrait être régit sous l'égide des croyances arjéennes, sous la forme d'une théocratie oligarque. en 331 av. G.C., Arjat rédigea un texte nommé L'Aurole, établissant les dogmes de son ordre et prophétisant l'avènement de l'Empire Arjéen. Un exemplaire de l'Aurole subsiste dans l'Université de l'Invisible, c'est notamment à celui-ci que nous devons la connaissance que nous aujourd'hui de cet Ordre.

Selon l'Aurole, les détenteurs du pouvoir ne seraient d'autre que les Grands maîtres de l'Ordre (au nombre de trois) appelés, désigné par la grâce et conseillés par ce qui convient d'appeler Le Siège, une assemblée de 33 disciples. Une certaine aristocratie, jouirait quant à elle de privilèges importants de la part du pouvoir, assurant ainsi à l'Ordre leur ralliement. Ils seraient entre autre détenteur de leurs propres terres et y feraient comme bon leur semble, tant et pour tout qu'ils respectent les dogmes de l'Ordre. De plus, ils devront protection et secours à l'Ordre. Les aristocrates, bien qu'ils ne siègent pas, au voix au chapitre et devraient se réunir tous les cinq ans afin de disputer avec les Grands Maîtres des affaires de leur nation. Cette assemblée d'aristocratie devait s'appeler l’Écu, en référence à leur devoir de protection.

C'est à cet effet que le jeune Helgon fut porté au pouvoir par les prêtres Arjéens. Celui-ci, devenu roi, constitua un congrès principalement composé de croyants et de prêtres, réorganisa les structures sociales et mis en place de lourds impôts afin de pourvoir aux besoins gargantuesques de l'Ordre. Cette habile manœuvre devait aboutir au fil des années par l'établissement de l'Ordre au pouvoir, sans roi.

Anecdote

  • Le vautour est l'emblème qu'arbore les tuniques des Arjéens. Il serait source de la Grande Discorde, permettant l’avènement d'un ordre céleste.


Voir aussi